Publié le

Conseils pour réaliser son e-MTB

realiser-e-mtb

Cet article est voué à évoluer régulièrement, car pas facile de synthétiser autant d’infos sans faire un roman, chaque élément pouvant à lui seul mériter une dizaines de pages !!!

Préambule :

Transformer un Mountainboard en Mountainboard électrique (e-MTB) requiert un certain nombre de compétences et notions, rien d’inaccessible, mais beaucoup de précautions car vous allez manipuler des batteries capables de déclencher un incendie et vous électriser.

Enfin, ayez toujours à l’esprit que c’est vous qui serez sur la board et que le moindre dysfonctionnement à plus de 20 kmh aura des conséquences sur votre intégrité physique et/ou celle des autres.

En celà, nous considérons qu’il est essentiel d’attacher une attention poussée à la fiabilité de vos pièces, montage et configuration, et d’en vérifier la parfaite intégrité avant et après chaque session.

Attaquons maintenant le coeur du sujet : Que me faut-il pour motoriser mon Mountainboard ?

Il nous faut, au minimum :

  • 1 moteur puissant (idéalement un gros brushless de diamètre 63mm, sensored c’est mieux, faible Kv pour gros couple de démarrage), en version cheap un brushless 63mm de chez hobbyking fera l’affaire, faudra juste donner un coup de rein au démarrage .
  • Système mécanique de montage du moteur (dit motor mount) solidement fixé au truck, avec système de réglage de tension de chaîne-courroie
  • Système de transmission (pignon moteur-chaîne/courroie-couronne)
  • Variateur électronique de vitesse (communément appelé ESC pour Electronic Speed Controler), 1 par moteur
  • Système de commande du variateur électronique (habituellement système radio de type modélisme)
  • Batterie (Lithium polymère, lithium ion etc..)
  • Chargeur équilibreur pour la recharge spécifique de chaque technologie de batterie

Remarque : il vous faut des jantes permettant de fixer la couronne, et il vous faut un motor mount qui pourra se fixer solidement sur votre truck, en général les couronnes sont percées spécifiquement pour un type de jante, et les motor mounts sont spécifiques à un type de truck.

Cette combinaison truck-jante-motor mount-rapport de transmission, déterminera la longueur de chaîne nécessaire ainsi que l’écartement entre la jante et la couronne.

La compatibilité de systèmes mécaniques issus de fournisseurs différents est donc loin d’être acquise, de même que la compatibilité entre les différentes prises électriques, soyez vigilants car cela devient vite pénible.

Conseils Overion concernant le matériel :

Comme vous pouvez le constater sur le site nous commercialisons différents éléments permettant de motoriser son mountainboard et nous vendons également des e-MTB complets, le plus souvent résultant de commandes sur-mesure.

Cependant nous tenons à conserver toute objectivité sur les éléments que vous pourrez acquérir auprès d’autres fournisseurs tant que ceux-ci nous semblent « safe ».

Moteurs :

Nous conseillons les moteurs de diamètre 63mm qui sont suffisamment coupleux pour un mountainboard, le plus faible kv (RPM/Volt/min) vous donnera le plus gros couple (primordial pour les démarrages en tout terrain engagé, le sensored vous donnera une souplesse de fonctionnement et un démarrage sans à coups incomparables.

Si vous optez pour un moteur à fort KV , il vous faudra démultiplier davantage, ce qui vous imposera de passer sur une petite norme de chaîne, moins solide.

Moteurs-mounts :

Nous vous conseillons d’opter pour un moteur mount spécifique à vos trucks, en métal, et qui épouse parfaitement la forme du truck, avec plusieurs points de serrage.

Nos moteurs-mounts sont vendus en 2 parties : le truck mount + le motor mount.

Transmission :

Nous vous conseillons une transmission par chaîne, la courroie étant à réserver à des applications non tout terrain (avez-vous déjà vu une motocross à courroie?), et à éviter en direct moteur sans pignon intermédiaire.

Variateur électronique :

Vous voulez du sûr, qui fonctionne directement, sans prise de tête, et qui ne vous lâchera pas : ESC Hobbyking Trackstar 150A gen2.
Ces ESC sont limités à du 6S Lipo en alimentation, mais ils sont sûrs et à un prix accessible.

Regardez sur les forums les soucis rencontrés par les uns et les autres avec les VESC, et autres ESC 12S ………………..à réserver aux connaisseurs aguerris.

Pour info, nous testons toujours des ESC acceptant du 12S Lipo, et n’avons toujours pas trouvé la perle rare.

Quoiqu’il en soit, pour des Moteurs Overion, par exemple, si vous voulez en tirer toute la puissance, il vous faudra un ESC capable de sortir du 12S sous 65A.

Batteries :

Lithium polymère ou lithium ion, affaire de choix, le lithium polymère est plus accessible et plus performant en capacité de charge et de décharge, le lithium ion permet de se configurer sa propre batterie et, de fait, d’épouser une géométrie à votre convenance.

Idéalement il vous faudra une batterie pouvant délivrer la tension max acceptée par votre moteur afin que celui-ci puisse délivrer toute sa puissance, à privilégier donc si votre ESC, chargeur etc le permettent, les difficultés arrivant en montant en tension, de même que le budget.

Rester en 6S sera souvent plus raisonnable, les performances étant déjà excellentes avec un setup optimisé.

De 6S à 8S (éléments en série), les chargeurs équilibreurs sont accessibles, en 12S c’est hors de prix………

Dans le cas de plus de 8S, et pour des raisons d’économie, les constructeurs utilisent souvent des BMS (battery management system), circuits électroniques embarqués ou non, qui font office d’équilibreur et permettent d’équilibrer une batterie 12S par exemple, ce qui permet de se confectionner un chargeur équilibreur 12S pour 50€……………attention, ce sont typiquement les BMS « cheap » qui entrainent un défaut de charge des batteries à l’origine d’incendies, quand ce n’est pas le BMS lui-même qui part en fumée.

Notre choix : un chargeur équilibreur de qualité, compatible 220V, capable de charger en 6S à plus de 10A, quitte à charger en 2 fois dans le cas d’une batterie 12S qui serait composée de 2X6S en série.

Télécommandes :

Les télécommandes RC (type GT2B, GT3X etc) sont de très bons produits, fiables et robustes, évitez à tout prix les systèmes bluetooth, wifi  et autres systèmes brouillables et de faible portée.

Imaginez un brouillage qui donne une info de freinage fort alors que vous êtes pleine balle………………….vous aurez le temps de réfléchir à votre futur setup en attendant votre tour aux urgences!!

4+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.