Publié le

Moteurs : Conseils de montage et précautions d’utilisation

reglage-moteur-overion

Cet article fait suite à de nombreuses questions de clients et réponses que nous avons pu apporter, il recense également les problèmes potentiels liés à l’utilisation des moteurs, mieux vaut prévenir que guérir !

Cas général :

Dans le cas d’un setup à transmission par chaîne, il vous faut être extrêmement vigilants sur les points mécaniques susceptibles d’entraîner des efforts inutiles qui pourraient faire chauffer votre moteur, voir l’endommager, et en tout cas diminuer le rendement et donc les performances.

Les éléments à observer impérativement sont les suivants :

1Tension de la chaîne (primordial) : la question à se poser n’est pas de savoir si elle est assez tendue mais plutôt si elle est assez détendue, une chaîne détendue c’est pas grave , une chaîne trop tendue c’est risque de casse moteur-transmission-perte de rendement, bruit etc etc….. Dans 3/4 des setups de Diyers que nous avons rencontrés, la ou les chaînes étaient trop tendues.

Gardez cela à l esprit et observez la tension de chaîne quand vous êtes sur la board……….en général elle se tend.

Alignement pignon-couronne

2L’alignement du pignon moteur avec la couronne doit être ajusté au mieux, aidez vous d’un guide rigide plaqué sur la couronne pour matérialiser le plan dans lequel doit se situer le pignon (la vue est un mauvais indicateur de parallélisme)

Enfin le pignon doit être fermement maintenu à l’axe moteur, c’est une vérification impérative à faire à chaque session. Si le pignon se desserre et que l’axe tourne , la chauffe rapide au rouge entrainera un cisaillement net de l’axe moteur, les risques de chute par blocage de transmission sont également élevés dans ce cas. En général, un pignon parfaitement aligné et bien serré ne nécessite pas de frein filet ou autre forme de collage, néanmoins cela se fait régulièrement, il faut alors utiliser un décapeur thermique pour le retirer le moment venu.

3Le gonflage des pneus peut déformer les jantes au point de comprimer les roulements de roue lorsque celle-ci est montée sur le truck, bien serrée, (ce qui donc est invisible une fois la transmission montée puisque la roue n’est plus libre en rotation une fois la chaîne installée), aussi le gonflage initial doit être réalisé avant serrage de roue, et donc chaîne démontée. Si vous ne faîtes que regonfler vos pneus à la pression initiale, cette manipulation n’est pas nécessaire.

4Des vis trop longues de fixation du moteur peuvent endommager celui-ci par contact interne avec les pièces en mouvement : si vous avez de la chance votre moteur fera un bruit de casserole et vous arrêterez le massacre et trouverez le problème sans avoir à cliquer sur le bouton Paypal du shop :-)

5Il peut arriver que les vis sans tête fixant l’axe moteur, situées à l’arrière de celui-ci, se desserrent en conditions intensives d’utilisation. Il faut vérifier leur serrage et ne pas hésiter à les remplacer au besoin car l’empreinte étant petite, on a vite fait de les foirer au n-ième serrage. Le symptôme est un moteur qui chauffe et qui donne des à coups au démarrage, au même titre qu’un pignon desserré.

Cas d’une bi-motorisation (ou plus) = dual setup motors :

Bien évidemment les cas présentés précédemment s’appliquent de façon identique, néanmoins il va vous falloir être doublement vigilants pour une raison toute simple :

Si l’un des moteurs rencontre un problème, quel qu’il soit : pignon desserré, connexion défectueuse ou autre, devinez ce qu’il va se passer………..

Vous allez ressentir une baisse de puissance (l’un des moteurs ne fonctionne plus correctement, le pignon ne tourne plus tout le temps car desserré, le moteur cogg car un fil est débranché etc…) et si vous ne vous inquiétez pas, vous allez continuer votre ballade et le setup qui foire va se détériorer très très vite avec comme résultats possibles : axe cassé net, vous par terre, ESC grillé, moteur grillé, figure de style type 180° involontaire etc…

De plus, si l’un des moteurs rencontre des difficultés pour une raison ou une autre, alors c’est le second moteur qui va vous tracter et devoir fournir un effort plus important……… parfois un moteur qui chauffe peut donc signifier un mauvais fonctionnement de l’autre (qui pour le coup ne chauffe pas)

Nous n’allons pas passer en revue tous les cas et hypothèses possibles de dysfonctionnement mais voici un exemple concret pour illustrer nos propos :

  • Exemple : un fil moteur se déconnecte (bullet non sécurisé, soudure défectueuse), résultat le moteur cogg (donne des à coups), mais comme l’autre moteur entraine le tout, vous ne vous en apercevrez guère hormis une baisse de puissance (normal car un seul moteur vous tracte). Vous continuez ainsi, que se passe-t-il ? Les deux ESC envoient toujours du jus vers les moteurs, mais l’un des deux ne transforme pas cette énergie en puissance électrique et vous détériorez irrémédiablement les bobinages restés connectés.

PS : N’hésitez pas à venir faire part de vos remarques et conseils, nous les ajouterons bien volontiers en mentionnant, avec votre accord, leur auteur !

4+

2 réponses au sujet de Moteurs : Conseils de montage et précautions d’utilisation

  1. Au top, un grand merci pour tous ces infos !!!
    J’avais déjà constaté plusieurs points et maintenant je vais faire un contrôle complet avant remontage du kit chaîne et des moteurs.

    à épingler dans la page d’achat du moteur aussi, et en GRAND !

    Good Continuation, Big Up Overion !!

    1. Merci à toi Riako pour ce retour ! L’article est maintenant accessible depuis la page produit des moteurs Overion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.